JUJU


J'ai commandé la grande taille (taille 2) de cette nouvelle coupe Australienne le 30 juillet, et je l'ai reçue le 6 août ! La boîte est arrivée dans un emballage rigolo, mélange d'origami et de poupées russes, en carton fort pour le paquet postal, et en carton fin pour la boîte intérieure.




Dedans, la pochette en satin (double épaisseur, rose clair dedans, violet dehors) et la coupe.




La coupe elle-même est vraiment aussi jolie et aussi "classe" que sur les photos, vraiment très élégante. La tige est creusée en triangle sur toute la longueur, très fine, trop fine probablement pour celles qui tirent dessus, car elle n'a pas l'air très solide. Ultra souple, cette tige se plie dans tous les sens, et je ne pense pas qu'il sera nécessaire de la couper, en tout cas il vaudrait mieux pouvoir éviter...

En effet, la coupe elle-même est très lisse, et les papillons en relief du dessous ne sont pas forcément suffisamment en relief pour pouvoir servir à bien agripper la coupe pour la retirer.

Au niveau contenance, la taille 2 se place dans les plus grandes :




De gauche à droite au premier plan : Diva 2 (28 ml) = Juju 2 (28 ml) < Fleurcup 2 (30 ml) = Yuuki 2 (30 ml).

(La Diva et la Juju sont mouillées parce que je venais de faire des comparaisons de contenance en remplissant ces deux coupes d'eau, il y a encore quelques gouttes dessus qui n'ont pas encore séché...)

Au deuxième plan, de gauche à droite les "grandes moyennes" : Lady L (22 ml) < Naturcup II (24 ml) < Lunacup 2 (26 ml)

Et une photo pour comparer les diamètres des grandes coupes :




Je trouve la Juju très comparable en forme à la Lady L (qui contient beaucoup moins à cause de l'emplacement des trous, en quinconce et beaucoup plus bas pour la Lady).




La Lady est un peu plus "ventrue" que la Juju, dont le design est un peu plus fin. Les diamètres sont tout à fait comparables. Toutes les deux sont très lisses sur leur surface, avec un matériau très similaire.




Pour la souplesse générale de la coupe, la Juju est plus souple - et surtout plus homogène sur toute sa longueur - alors que le corps de la Lady est nettement plus souple que son bourrelet supérieur. Au niveau des "corps", c'est équivalent, mais au niveau des bourrelets, celui de la Lady est plus rigide que celui de la Juju.




En contenance, la Juju taille 2 est parfaitement similaire à la Diva taille 2, qui est pourtant plus longue. Les souplesses de ces deux coupes sont assez comparables.






Après utilisation sur un cycle, voici mes :

points positifs :
- La Juju est très belle, et très facile à laver.
- Le matériau n'est ni trop souple ni trop rigide, il a une excellente tonicité qui rend la coupe facile à plier, et à garder pliée, mais qui permet aussi qu'elle se déploie rapidement une fois que le pli est lâché, et la coupe ne se déforme pas une fois positionnée à l'intérieur. Le pliage-dépliage est donc très facile, avec une coupe à la fois un peu souple mais tonique, l'équilibre est particulièrement agréable, et confortable.
- Les quatre trous sont de taille moyenne, et situés très proches du bourrelet, ce qui permet à la Juju d'avoir une contenance très intéressante pour ses dimensions. L'effet ventouse est très efficace, comparable à celui de la Ladycup de la même taille, probablement parce que les bourrelets de ces coupes sont très comparables en terme de tonicité.
- Grâce à cet effet ventouse efficace et ses trous très hauts, la Juju est très fiable et ne fuit pas (sauf quand elle est vraiment pleine évidemment).

points négatifs :
- Sa tige peut être gênante à certains moments (si elle "pique" quelque endroit sensible) mais comme elle est très souple on peut facilement la déplacer pour la mettre à un autre endroit moins gênant. Il est indiqué qu'on peut aussi la couper si besoin.
- Comme la coupe est très lisse, les papillons n'étant pas dans un relief très marqué, la coupe demande un certain coup de main pour la sortir sans difficulté, exactement comme la Ladycup. Il faut plier le fond de la coupe et tirer en l'orientant d'un côté et de l'autre pour bien défaire l'effet ventouse, avant de la descendre. Au moins au début, il est donc recommandé de conserver la tige, le temps de bien maîtriser la sortie de cette coupe assez glissante.
- Pour la grande taille, le bourrelet très "tonique" peut exercer, au bout d'un moment, une légère pression sur le périnée (là encore comme la Ladycup de la même dimension).
- Elle est plutôt chère !

En conclusion, j'ai été tellement convaincue par la Juju en taille 2 que j'ai commandé la petite taille également, reçue le 6 septembre !

On peut lire aussi sur cette coupe un compte-rendu assez détaillé et complet (en anglais) d'Obsidian sur son blog.


Dernière mise à jour le 6 septembre 2011.